Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 12:56
IVeme siècle à Alexandrie, sous la domination de l'empire romain. Une philosophe (Hypathie) enseigne la raison à une jeune assemblée dont les membres (païens, juifs ou chrétiens) vont bientôt être soumis à la radicalisation et à la montée en puissance de la dernière communauté (qui recrute visiblement chez les plus humbles). Ce film est un péplum politique qui parle moins de l'obligation de tolérance que de la nécessité du doute, dont les possibilités d'expression se réduisent considérablement face au fanatisme (quel qu'il soit). Le triangle amoureux (on pourrait trouver une autre figure) avec à sa pointe la philosophe incarnée par Rachel Weisz (dont la beauté sobre nous laisse admiratif) et deux de ses disciples : Oreste futur préfet d'Alexandrie, converti au christianisme (soupçonné d'opportunisme politique et remis en cause dans sa foi) et Davus l'esclave affranchi qui a renoncé à la raison en rejoignant la milice chrétienne (chez qui le doute grandit face à la violence aveugle). Toute résonance avec la période contemporaine ne semble pas fortuite. Mais rassurons-nous, ce n'est que du cinéma!
''Agora'', Real. Alejandro Amenabar (2008), 2h06 min

Partager cet article

Repost 0

commentaires