Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 20:21

 

J'ai eu l'occasion de voir ce film une première fois sur le site qui permet généreusement de le visionner, et une seconde fois au Sénat lors d'une projection publique en présence des réalisateurs. On ne dira jamais assez l'importance du témoignage.

 

Les réalisateurs, avec des moyens dérisoires, suivent deux militants du Centre palestinien des droits de l'Homme, le jour de l'investiture de Barack Obama, peu après la fin de l'opération meurtrière visant les Palestiniens de Gaza, baptisée "Plomb durci".

 

L'impressionnante galerie de portraits est souvent brute, parfois brutale mais toujours limpide. Tout y est dit, ou presque. Même en poésie. Même avec humour. Malgré la désolation et la mort.

 

A moins d'avoir une mentalité de colon, on ne peut que comprendre que tous les peuples opprimés de par le monde, comme tous les résistants et révolutionnaires, lient leur combat à celui du peuple palestinien.

 

C'est un film militant, les réalisateurs le revendiquent et ils ont raison! Les médias de la classe dominante ne parleront pas de cette oeuvre, alors c'est à nous de jouer. Par amour de la Palestine libre et indépendante! 

 

"Gaza-Strophe, Le jour d'après", Real. Samir Abdallah, Khéridine Mabrouk (2010), 52 min.

 

http://www.gaza-strophe.com/lefilm.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by Sidi Cinéma - dans Critiques Cinéma
commenter cet article

commentaires