Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 20:05

Greenberg

 

Je ne connaissais pas Noah Baumbach mais Ben Stiller ne m'était pas inconnu. Évidemment, j'avais en tête, comme beaucoup, son rôle de débile amoureux dans "Mary à tout prix"... (pour voir la scène de la braguette).

 

Ben Stiller dans le rôle de Roger Greenberg fait presque oublier ses pitreries passées. On n'osera tout de même pas la comparaison avec Coluche dans "Tchao Pantin" (1983) qui a incarné la figure de l'humoriste (par ailleurs génial et inégalé) jouant, justement, "à contre-emploi".

 

Dans un film qui prend son temps, on ne se marre pas du début à la fin (comme dirait l'autre) mais on sourit devant cette émouvante tentative d'un quadragénaire états-unien, de revendiquer le droit à la paresse (comme le faisait Paul Lafargue en 1880), à contre-courant de l'idéologie dominante.

 

Après l'échec de ses projets new-yorkais et une dépression, Greenberg revient à Los Angeles dans la maison de son frère qui part pour un séjour au Vietnam. Seul ou presque pendant quelques jours, Greenberg essaie de se reconstruire, affronte la société et les illusions du passé.

 

Évidemment, il y a une rencontre. Mais vous l'aviez sans doute déjà deviné... Un bon moment de cinéma en tous cas, qui peut faire méditer sur le temps qui passe, une fois sorti de l'adolescence (mais en sort-on vraiment?)

 

"Greenberg", Real. Noah Baumbach (2009), 01h45 min.

Partager cet article

Repost 0

commentaires