Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 11:13
Cinq mots : navet, daube, nanar, merde, arnaque.
Voila ce qui arrive quand on confond un film avec un autre.
Une bande de flics décide de venger un collègue, en organisant une mission-représailles dans le QG des gangsters (majoritairement basanés, on y retrouve Doudou Masta) qui se situe dans une tour HLM dégradée. La réplique culte, dont je vous laisse apprécier la finesse, arrive à ce moment, quand un flic lance : "On va leur apprendre la Marseillaise".
L'opération ne se passe pas exactement comme prévu... Les vengeurs cagoulés échouent lamentablement. Les gangsters font alors preuve de cruauté jusqu'à ce que des événements paranormaux se produisent. Une "épidémie" transforme les gens en zombies... Gangsters et flics , pris au piège,décident de s'allier pour sortir de la tour ; le seul moyen d'éliminer les zombies est de leur éclater la tête (si possible avec un fusil à pompe).

Les dialogues sont pourris (il n'y a même pas d'ironie ou de second degré) ; les trucages lamentables ; le scénario inexistant et prévisible. On rit de désespoir en espérant que le film se termine...

"La Horde", Real. Yannick Dahan, Benjamin Rocher (2008), 1h36 min

Partager cet article

Repost 0

commentaires