Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 15:49

Precious

 

Voir ce film c'est prendre une claque, et une grosse.

A 16 ans, Precious (Gabourey Sidibe) se fait exclure de son école suite à sa deuxième grossesse. Elle atterrit dans une école alternative pour y suivre un cours d'alphabétisation avec d'autres jeunes femmes du ghetto new-yorkais. Elle prend la parole pour la première fois de sa scolarité, apprend à écrire et à s'exprimer autrement que par la violence physique.

Ce que l'école, par le biais de son enseignante passionnée (la magnifique Paula Patton), lui permet en terme d'évasion, l'univers clos de son appartement partagé avec sa mère tyrannique (Mo'nique) le lui reprend, ou tente de lui reprendre. Un monde de misère, d'obscurité, de violences, d'insultes, de nourriture grasse, de télévision abrutissante, de fumée de cigarettes...

Et quand, sur le point d'accoucher, elle confie à l'assistance sociale (Mariah Carey qui trouble parce que méconnaissable mais si juste) ce qu'elle a subi, on mesure l'ampleur du drame et la force qu'il lui faut pour rompre avec la soumission, l'aliénation...

Pour savoir ce que peut signifier être une jeune femme noire à Harlem en 1987 ; ce n'est pas un documentaire mais du cinéma, du bon cinéma.

Pour info, l'histoire est tirée (comme l'indique le titre original) du roman de Sapphire, Push, publié en 1996 aux Etats-Unis (et en France chez le Seuil en 1998). L'ambiance générale rappelle celle des histoires du romancier Iceberg Slim dont je recommande tous les ouvrages sans exception.

"Precious", Real. Lee Daniels (2008), 1h49 min.

Partager cet article

Repost 0

commentaires