Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 23:01

Tête de Turc

 

Scénariste, réalisateur, acteur : Pascal Elbé (issu d'une famille séfarade d'Algérie) enfile les trois casquettes pour ce film moyen, dont le propos sans doute ambitieux parce que récurrent dans les médias (en particulier en période électorale), reste bancal dans son traitement et son interprétation. On retrouve également Roschdy Zem (ce fils d'émigrés marocains qui joue un flic d'origine arménienne, tendance sarkozyste, frère de Pascal Elbé qui interprète un médecin de gauche) et l'actrice israélienne d'origine marocaine Ronit Elkabetz (qui joue une émigrée turque et qu'on a pu voir par exemple dans "La visite de la fanfare").

 

Le film traite principalement de la violence en banlieue, à partir d'un fait divers qui implique un jeune d'origine turque, bêtement criminel et paradoxalement héros. Sa victime qui cherche le pardon et non la vengeance (le médecin arménien) se voit opposer l'incompréhension de son frère et de sa famille, pour des raisons évidemment historiques. C'est à partir de ce moment que le film devient bancal puisque vient s'ajouter à la thématique principale, des petites intrigues pas forcément intéressantes ou encore des symboles historiques (qui n'apparaissent pas à leur place dans ce film). Un dialogue entre les deux frères dans la voiture ressemble à un débat de campagne présidentielle (genre Sarkozy/Royal), ridicule... Les bons sentiments ne suffisent pas à faire un bon film. Les jeunes acteurs ne sont pas crédibles.

 

"Tête de Turc", Real. Pascal Elbé (2009), 01h27 min.

Partager cet article

Repost 0

commentaires