Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 17:55
Peu après la disparition suspecte de son ancien "ghost-writer" (remarquez d'emblée que l'expression anglo-saxonne est déjà moins connotée que l'expression française, à savoir le "nègre", celui qui prête sa plume à celui qui n'a ni le temps ni le talent mais l'argent ou le nom), Adam Lang (interprété par le très classe Pierce Brosnan), ex-Premier ministre britannique qui a soutenu l'effort de guerre états-unien (tiens, tiens... ça ne vous fait pas penser à quelqu'un?) engage un jeune écrivain (interprété par Ewan McGregor que l'on a vu dernièrement dans "I love you Philipp Morris") pour terminer le manuscrit laissé par son prédécesseur, dans les meilleurs délais, sous la pression de son éditeur. L'écrivain suivra le politique dans son exil états-unien et découvrira progressivement une énigme qui nous renvoie à l'impérialisme américain et ses méthodes pour se subordonner la perfide Albion... Cela rappelle la thématique du film "In the Loop" et c'est réjouissant sur les plans intellectuel et politique (mais aussi, artistique).
Cela démarre peut-être un peu lentement mais on n'en oublierait presque le détournement de mineure du réalisateur, tellement c'est bien fait.

"The Ghost-Writer", Real. Roman Polanski (2008),  2h08 min.

Partager cet article

Repost 0

commentaires