Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 12:06
L'histoire se passe en Louisiane, à New-Orleans précisément. A une époque qui n'est pas encore la nôtre. Une jeune Noire, bercée de contes de fées durant son enfance, attend secrètement son prince charmant... Mais en attendant, elle travaille plus pour gagner plus, en espérant économiser assez pour ouvrir son propre restaurant. Jusqu'ici, tout va bien... Soudain, une mystérieuse grenouille fait son apparition. Elle parle même (oulala)... Et prétend être un prince victime de sorcellerie!!! La grenouille demande à la jeune fille de l'embrasser, pour retrouver son apparence humaine. Je vous laisse deviner la suite...
Contrairement à la majorité des dessins animés sortis dernièrement, celui-ci se limite à la 2D, comme à la bonne époque des Aladin, Pocahontas ou autre Roi Lion. Cela me rappelle l'époque où mes amis, quoique bagarreurs, connaissaient par coeur les chansons du type "Ce rêve bleu" ou "Hakuna matata". Si vous êtes nostalgiques de cette époque où les factures, loyers et impôts étaient des luxes parentaux, foncez voir ce film malgré son conformisme et sa morale bien américaine. Tout se finit bien, la jeune femme ouvre son resto et elle finit sa vie avec un basané.
PS : On n'oubliera pas Katrina.

"La Princesse et la grenouille", Real. Ron Clements, John Musker (2009), 1h37 min

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fafalalala 10/03/2010 11:22


bien vu le "ps: on ouliera pas katrina"...

je rajouterais que la BO est very sympatoche...!